Accéder au contenu principal

Interview d'Anna Stark

Bienvenue à Anna Stark qui publie ce mois-ci son premier roman chez Rebelle: Parle-moi d'amour... Tu me fais rêver!


parle-moi-d-amour-tu-me-fais-rever.jpg

- Comment t’est venue l’envie d’écrire ?
C’est à la suite d’une énième déception amoureuse, un trop-plein, que je me suis décidée à écrire ce livre. Mais ma passion pour l’écriture existait déjà depuis longtemps sans pour autant que j’ose franchir le pas.

- Qu’est-ce qui t’a fait franchir le pas ?
J’ai tenté, d’abord dans le but d’écrire pour exorciser mes déceptions et mes douleurs et puis très vite, sur le conseil de mes ami(e)s, j’ai écrit mon livre en espérant que d’autres se reconnaissent et voient d’une façon plus légère et ironique mes mésaventures amoureuses et de fait, les leurs peut-être.

- Que penses-tu du terme chick-lit ?
J’ai découvert ce terme lorsque j’ai commencé à parler du livre avec Rebelle Editions. En effet, je lisais pourtant beaucoup de livres de ce genre sans pour autant savoir que c’était de la Chick-Lit. Je trouve le terme amusant bien que le fait d’être classée dans un genre littéraire plutôt qu’un autre me dérange. Peut-être est-ce le fait d’être ainsi compartimentée… Pardon, c’est mon côté Rebelle qui ressort (rires)

- Que penses-tu également du fait que ton livre soit classé dans ce genre là ?
Je suis très fière dans la mesure où je suis la première auteure de Rebelle Editions à proposer un roman de type Chick-Lit, et du Chick-Lit à la française de surcroît ! (rires) J’assume ce petit côté chauvin (rires) !

- Pourquoi les femmes aiment-elles ce genre de livre à ton avis ?
 Parce que c’est avant tout des histoires  drôles et fraîches. Des livres légers de jeunes femmes trentenaires amusantes et attachantes, à laquelle chacune de nous peut  s’identifier. Des livres qui se lisent facilement et à tout moment. Dans le cas de « Parle-moi d’amour… Tu me fais rêver ! », le fait de traiter des rencontres amoureuses sur internet suscite forcement l’intérêt puisque qui, de nos jours, n’a jamais utilisé internet ? Nous sommes plus de quinze millions de célibataires en France ! Et le prince charmant, n’a-t-on pas toutes rêvées au moins une fois, de le rencontrer ?
Ce livre c’est mon histoire mais elle pourrait être celle de n’importe qui, et c’est justement ce qui plaît aux lecteurs. Pouvoir s’identifier à Sacha, se reconnaître dans ses rencontres. Se dire qu’elles peuvent comparer leurs rencontres aux siennes. Se dire simplement que Sacha, pourrait très bien être elle. Enfin je ne leur souhaite pas quand même car il faut quand même avoir un moral d’acier (rires).

- Raconte-nous l’histoire de ton dernier livre ?
Sacha est une jeune femme qui n’hésite pas à s’inscrire sur des sites de rencontres pour trouver le prince charmant. Sauf qu’elle ne s’attend pas du tout à ce que la tâche soit si ardue et le chemin, semé d’embûches !
En quelques clics sur internet, elle se met en quête de l’homme de sa vie. Sauf qu’au lieu de rencontrer l’âme sœur, elle va se retrouver avec une marmite pleine de crapauds en tous genres mais aucun prince charmant à l’horizon !

- De quoi t’es tu inspirée pour écrire la trame de l’histoire ?
Je n’ai eu qu’à me replonger dans ma propre histoire, mes propres rencontres, mes propres tribulations. On pourrait croire que c’est plus facile mais pas du tout ! Pour ma part, j’ai eu beaucoup de mal à exprimer mes ressentis et mes émotions. Mais petit à petit je me suis dévoilée, parfois avec humour, parfois avec pudeur.

- Combien de temps as-tu mis pour l’écrire ?
J’ai écrit mon livre en trois semaines et demie durant l’été 2011.

- Comment as-tu procéder pour trouver un éditeur ?
J’ai d’abord sollicité Katherine PANCOL par mail… Oui je sais que ça peut paraître étrange mais je me suis dit qu’un écrivain connu et reconnu pourrait sûrement m’aiguiller au mieux pour trouver un éditeur et j’y suis allée au culot (rires). Je lui ai écrit un mail auquel elle a très gentiment répondu en prenant soin de m’expliquer comment choisir un éditeur, conseils que je garde jalousement hihi !

J’ai donc sélectionné cinq maisons d’éditions. J’ai eu trois réponses positives. Mais grâce à une amie qui m’a mise en contact avec Sophie Jomain, auteure chez Rebelle Editions, j’ai eu l’occasion de soumettre mon manuscrit et tout s’est ensuite très vite enchaîné.

- Comment as-tu réagis quand tu as appris ta publication ?
Et bien je pourrais dire que j’ai souri et que je m’y attendais, mais en fait, pas du tout hihi ! J’étais folle de joie ! A l’instant où j’ai su que je serai publiée, mon cœur battait la chamade, j’avais un sourire à en écœurer les plus optimistes et les larmes aux yeux. J’étais au travail quand j’ai reçu la réponse positive, je sautais dans tous les sens, tous les collègues de travail qui passaient avaient droit à une accolade ! Bref, j’étais dans tous mes états ! Après m’être un peu calmée, j’ai appelé mon père pour lui annoncer la bonne nouvelle !

- Des projets futurs ?
Oui, j’ai effectivement deux projets bien précis dont un qui est en cours de rédaction. Le ton du premier restera chick-lit, tandis que le second s’apparentera plutôt au genre policier.

- Ton métier ?
Je suis assistante d’agence dans une SSII (informatique).

- Comment conjugues-tu l’écriture avec les impératifs d’un autre travail ?
J’essaye de me dégager du temps pour mes proches, du temps pour moi et du temps pour écrire. Ce n’est pas forcément évident mais je compose et j’adore ça ! Me plaindre serait un comble (rires).

- Qu’aimes-tu faire quand tu n’écris pas ?
Lorsque j’en ai l’occasion, je n’hésite pas à aller me promener dans le Vieux-Lyon, partir en randonnée avec ma chienne, aller boire un verre avec mes ami(e)s, passer des heures au téléphone avec ma meilleure amie, rendre visite aux gens que j’aime, et de temps en temps, faire du shopping !

Nom : STARK
Prénom : Anna
Profession : Assistante d’agence
Age : 29
Livre : Parle-moi d’amour… Tu me fais rêver !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Voici venu le temps du bilan 2017 !

Non, je ne suis pas morte contrairement à ce que pourrait laisser croire la date de mon dernier billet ! Je suis vraiment navrée d’avoir tant tardé à revenir sur le blog pour donner des nouvelles (comment ça vous n’attendiez pas mon retour avec impatience en dévorant des tonnes de cookies?). Et pourtant, il s’en est passé des belles choses en 2017...


Comme vous pourrez le constater, je n’ai pas arrêté d’écrire et j’ai travaillé dur pour poursuivre ce si beau - et difficile - chemin de l’édition. Par où commencer ? L’année 2017 est de loin la plus belle et la plus chargée que j’ai connue au niveau de l’édition. Récapitulons les beaux événements que j’ai eu la chance de vivre (peut-être que de les voir notés noir sur blanc m’aidera à réaliser la chance incroyable que j’ai eu) :
1) J’ai signé avec Milady/Bragelonne pour mon 4ème roman Mon cœur au bout d’un fil en 2016 pour une parution en mai 2017. Impossible de décrire la joie intense que j’ai ressenti. En effet, ce texte compte énormément…

"Le boom du livre érotique", Interview avec Christy Saubesty

Au début du mois d'octobre, j'ai contacté l'auteur Chrisyt Saubesty pour lui poser quelques questions autour du livre érotique pour mon article de presse (article que je posterai bientôt sur le blog). Voici l'intégralité de l'interview. Bonne lecture!

Cali : Qu’est-ce qui vous plaît dans l'écriture d'un récit érotique ?
Christy : Pour moi, écrire de l'érotisme, par scènes ou par chapitres entiers, dans le registre contemporain ou fantastique est un moyen de sortir des sentiers battus, des limites imposées par la société et de s'évader au-delà des tabous, de laisser de côté cette pudeur existentielle dans laquelle nous avons tous grandi. En tant que lectrice, j'ai ce même besoin d'évasion, cette même attente.
Cali : Comment expliquez-vous l’engouement actuel pour ce genre ? Qu'est-ce qui plaît ? Pourquoi tous les éditeurs lancent-ils des collections érotiques en ce moment ?
Christy : La littérature érotique ne date pas d'hier. Si le …

Série "Amour, copines et cocktails"

Vous voulez en savoir plus sur la série "Amour, copines et cocktails"? Aujourd'hui, je vous poste une petite interview réalisée par mon super éditeur Numeriklivres!


Comment vous est venue l’idée de créer cette série ?

Cet été, je zonais sur internet à la recherche de l’idée qui ferait enfin de moi une millionnaire (non contente d’être une blonde un peu fofolle, je suis également rêveuse) quand je suis tombée sur un concours de nouvelles. Pour tout vous avouer, il s’agissait d’un concours organisé par l’éditrice qui a publié mes premières nouvelles, ce qui m’interdisait de participer. Sur le moment, j’ai râlé bien fort, je suis hyperdouée pour pester en face de mon écran d’ordi et puis je me suis dit « tant pis, je vais écrire quand même ». Ouuuh, j’ai fait ma rebelle. Donc, le fameux thème que je trouvais particulièrement attirant était le suivant : Vacances, du rêve au cauchemar.
J’ai tout de suite imaginé l’histoire d’Emma, une jeune femme un peu gaffeuse qui part à H…