Accéder au contenu principal

L'épisode 3 est disponible!




Coucou les passionnés! J'espère que vous allez bien!

Je viens de terminer l'écriture de l'épisode 4, Cosmopolitan à Los Angeles (il est actuellement chez mon éditrice pour être scruté sous toutes les coutures). En attendant sa parution tout prochainement, je vous poste un extrait de l'épisode 3, ça vous fera patienter (comment ça, vous l'avez déjà lu???). Merci en tout cas de me suivre et de partager cette belle aventure avec moi, vous êtes les meilleurs!

Quatrième:

Je renifle encore une fois et me mouche bruyamment en faisant un bruit pas très sexy (genre brgfff). Chips au fromage, biscuits et mojitos sont au programme pour me remonter le moral avec un Raph prêt à me saouler pour que j’oublie tous mes problèmes. Moi, je n’ai qu’une envie : rétablir la vérité ! Je veux que Mick réalise qu’il a tout gâché entre nous en me virant comme une pestiférée incapable de faire son job correctement. Mais la question « Mickaël » n’est pas encore réglée.
Le seul point positif dans tout ce fatras, c’est que bientôt je saurai qui est derrière cet horrible complot ! Et j’arrêterai de déprimer en me gavant de chips au fromage et de boissons alcoolisées. Ce n’est qu’une question de temps. J’ai désormais une preuve de mon innocence et un rendez-vous avec un informateur anonyme…
La vengeance a parfois des allures de pieuvre, et lorsque la pieuvre se révèle incontrôlable, ses tentacules s’emmêlent, se tordent et se nouent jusqu’à étrangler… le bourreau au lieu de la victime !
Amours, suspense et mojitos seront au rendez-vous !

EXTRAIT

Je tente de me concentrer sur mon travail, mais je n’y arrive pas. À la place, je tape sur la surface lisse de mon bureau, à un rythme régulier, ce qui me vaut des regards réprobateurs de mes collègues. En même temps, les hurlements des deux hommes couvrent largement le bruit provoqué par mes ongles manucurés. Je lance un regard vers Raph qui est en pleine discussion avec Mickaël. Enfin, en pleine engueulade serait plus juste. Emma a quitté les locaux en pleurs depuis une heure et quelques paquets de bonbons gisent encore sur son bureau vide. La pauvre, elle a dû faire ses cartons et partir sur-le-champ. Ne croyez pas que je n’ai pas de cœur, hein. Je m’en veux. Beaucoup. Comment ça, vous ne me croyez pas ? Vous n’auriez pas fait la même chose à ma place ? C’était ma seule option pour qu’il l’oublie ! Après tout, j’ai bien le droit d’être heureuse moi aussi. Le bonheur n’est pas réservé qu’aux Bisounours blondes qui s’extasient sur des lions de mer. Même si moi, je m’en fous des lions de mer. Et je ne les trouverai jamais mignons. Pire, je les trouve hideux avec leur tronche tout écrasée, leurs moustaches frétillantes et leur peau luisante. Beuuuuuuuurk. Sans oublier l’odeur de poisson si on s’en approche trop près. Bref, passons. Je relis le texto reçu plus tôt :

Je sais ce que tu as fait

Je frissonne. Personne ne doit savoir que je suis derrière tout ça. Personne. Sinon, je suis foutue. Je me redresse sur ma chaise et bois une gorgée d’expresso en respirant profondément. Il faut que je calme les battements de mon cœur et que je relativise.
À part Damien, le beau métis qui m’a aidée à réaliser mon plan, personne n’est au courant. Raphaël claque la porte du bureau de Mickaël et sort de l’open space, l’air outré, ses yeux bleus lançant des éclairs. C’est peut-être le bon moment pour jouer la femme compréhensive sur laquelle il pourra s’épancher. Je me lève et le suis dans les escaliers. Une fois à l’extérieur, je l’aperçois en train de faire les cent pas, son téléphone à l’oreille. Je m’approche et demande d’une voix douce (oui, je peux faire une voix douce, si je veux) :
— Raph, ça va ?
— Non, ça ne va pas ! J’essaie d’appeler Emma, mais elle ne répond pas.
— Elle a sûrement besoin d’être un peu seule pour réfléchir à ce qui vient de se passer.
— Emma a besoin de moi, elle a besoin de soutien. Et elle doit savoir que je suis là pour elle. C’est mon amie.
— C’est plus que ton amie…

Pour l'acheter, rendez-vous sur le site de Numeriklivres: Amour, copines et cocktails

Commentaires

  1. Bonjour je viens aux news du tome 4... y a t'il une date de parution, ou pas encore? Je suis impatiente moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, bonjour!
      L'épisode 4 est enfin disponible! Vous le trouverez ici: http://www.storenumeriklire.com/serie-amour-copines-et-cocktails/240--cosmopolitan-a-los-angeles-de-cali-keys.html

      Ou sur Amazon, iTunes etc...!

      Merci de me lire! J'espère de tout mon coeur que l'épisode te plaira!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Bilan 2018 : merci et vive 2019 !

Avant de vous faire mon petit bilan de l’année écoulée, je profite de ce billet pour vous souhaiter une merveilleuse année 2019 ! Et vous dire que, grâce à vous, ces douze mois écoulés de 2018 ont été magnifiques. Vous m’avez fait vivre des moments juste inoubliables ! En y pensant, j’ai encore des étoiles dans les yeux alors merci mille fois à vous de me suivre et de me lire.





Après 2017, je ne pensais pas revivre une année aussi riche et belle au niveau des publications et bien, je me trompais, 2018 a été encore plus rempli (ça rime avec youpi) !


Les trois premiers mois de l’année, j’ai travaillé comme une folle sur les corrections éditoriales de « Bons baisers de Californie », de « Bye bye Paris » et de « You & I ». Les trois sorties se sont suivies de près et j’ai donc mis les bouchées double pour rendre les textes à temps (comme je commençais également un nouveau job, j’avais la tête dans le guidon) !  Au niveau des publications, il y a donc eu « Bons baisers de Californie » en m…

Deuxième chance, pourquoi pas!

COUPLE • Faut-il laisser une seconde chance aux mecs qui se sont joués de vous?
Quatre étudiantes répondent à cette grande question. Les avis sont partagés. Ont-ils droit à une deuxième chance, ces hommes qui vous ont fait souffrir? Oui, non, les avis divergent. Héraclite, philosophe de l’Antiquité, disait déjà au VIe siècle avant J.-C.: «On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve.» Pourtant, les filles interrogées ne sont pas toutes du même avis. «Je suis une grande adepte de la seconde chance», avoue Cyrielle, étudiante en communication. A 17 ans, la jeune fille flirte allègrement avec un étudiant de sa classe avant d’apprendre que son amoureux est casé depuis plusieurs années. «Pendant deux ans, il a essayé de revenir périodiquement», relate Cyrielle. Lorsque j’ai eu 19 ans, je lui ai donné une seconde chance et je suis allée boire un verre avec lui.» Malheureusement, le jeune homme continuait son petit jeu et fréquentait d’autres étudiantes. «J’ai beau me dire que je ne…

L’ordi de la discorde!

Mon ordinateur est l’objet de toutes les discordes familiales depuis près de 4 ans maintenant. Acheté sur les conseils de ma mère (oui, je sais, fatale erreur pensez-vous), je l’utilise depuis mon entrée à l’université. Tout d’abord, c’est le clavier qui ne marche pas. Retour à la fabrique pour examen. Trois semaines plus tard, je récupère mon bien. Toute heureuse de pouvoir enfin me mettre à rédiger sur mon nouveau joujou, je constate avec désolation que la batterie est HS. Au bord de la crise de nerf, je vois mon ordinateur chéri, baptisé Gérard,repartir lâchement loin de moi. Une fois les petites tracasseries du début passées (le début d’une histoire d’amour est toujours difficile), je commence à m’attacher à mon petit outil technologique - que je surnomme Gégé désormais- lorsque celui-ci commence à faire un bruit d’enfer. Oui, comme les avions qui décollent de Paris CDG. Je commence à me résigner et à penser à le remplacer… en plein dans ma réflexion (comment pourrais-je le laisse…