Accéder au contenu principal

Bilan 2013 et bonne année 2014!




Coucou mes passionnés! Je tiens à vous souhaiter une merveilleuse année 2014 remplie de joie, de surprises, de bonheur et de belles lectures!

Merci mille fois à vous pour l'incroyable année que j'aie passée grâce à vous. Merci pour votre présence, pour vos encouragements et pour vos adorables mots envoyés par mail et sur Facebook. Vous êtes formidables!!!

Merci également à mes éditeurs pour leur confiance et leur travail acharné, vous êtes les meilleurs!

La fin de 2013 sonne l'heure du bilan, tadaaaam! Cette année a été riche en publications! Petit retour en arrière pour aborder 2014 dans la bonne humeur, en espérant que cette nouvelle année sera aussi belle, si ce n'est plus, que celle écoulée.


"Célibataire… encore, mais j’assume", recueil collectif  Pgcom Editions, février 2013


Dans ma nouvelle "Une rencontre improbable et rock’n’roll", je me penche cette fois-ci sur l'histoire d'Alice Leroy, une jeune femme un poil râleuse qui se retrouve à Sanary-sur-Mer, dans le sud, pour travailler dans un festival. Petit problème, elle déteste la musique! Et rien ne va se passer comme prévu...

Cette nouvelle est mon premier texte de commande ! Je jubile et en même temps… j’ai peur ! Des délais précis m’empêcheront-ils d’être créative, de prendre du plaisir ? Que nenni ! J’y vois une nouvelle expérience et me plonge avec plaisir dans cette nouvelle aventure qui me permet d’appréhender les méandres des relations hommes-femmes. Cette fois-ci, j’explore la rencontre d’un couple et m’attelle aux prémisses d’une histoire d’amour. J'adoooore!

Instants, recueil collectif des Editions Rouages, mars 2013


Ma nouvelle "Amour Branché d’une Fashion Victim" apparaît dans le recueil numérique.

Ce texte plonge dans la vie d’une jeune femme en plein doute. Mêlant le style de la chick lit, un ton léger,  à une écriture plus froide annonçant le drame final inéluctable, cette nouvelle mêle les deux genres littéraires pour créer un contraste servant l’histoire. 

Le titre possède un double sens. Non content d’évoquer la chick lit et la mode, il fait référence aux deux protagonistes de la nouvelle. 
La Fashion Victim, l’héroïne qui s’apprête à laisser partir l’homme de sa vie. Victime de la vie et victime d’un destin qui lui a arraché Alexandre. Elle s’apprête à lui rendre sa liberté et à le laisser partir.
L’Amour Branché, Alexandre, qui est en réalité branché à l’intubateur qui le maintient en vie après un grave accident.

C’est une première pour moi d’accepter cette rédaction qui est loin de mes codes habituels. Ici, je ne fais pas rire, j’amène le lecteur à ressentir de la peur, de la tristesse, de l’empathie et de la compassion en mêlant deux styles contraires. 

Choisie parmi plus de 350 autres textes, ce texte m’ouvre les portes du Salon du Livre de Paris 2013 puisque le livre y est présenté ! La ville Lumières, me voilà !

Mon Ex me colle à la peau, Editions Arttesia, mai 2013


« Mon Ex me colle la peau » est une comédie romantique qui évoque sur un ton humoristique le deuil d’une relation amoureuse, les difficultés liées au monde du travail et les rêves qu’il faut, tôt ou tard, penser à réaliser. 
Léane Dubois devient project coordinator chez Peps Event, une agence d’événementiel parisienne. Elle jubile avant de se rendre compte que les plannings Excel remplacent les fiestas et que les soirées d’entreprise de Nespresso se déroulent sans George Clooney… un job totalement dénué de sens à ses yeux. L’héroïne quitte Paris pour la Californie, et plus précisément Santa Barbara, petite ville au bord de l’océan, où elle devient chroniqueuse télé.

Sous les airs humoristiques du roman, des thèmes de société sont abordés : l’amour, la difficulté de se séparer d’une personne qu’on aime, l’importance de trouver sa voie dans la vie et l’espoir qu’il faut toujours garder dans un coin de son cœur. 

Ce projet revêt également une importance capitale à mes yeux. Il a été la confirmation que l’écriture romanesque faisait partie de moi, de ma vie. Grâce à ce livre, j’ai découvert un trésor. J’ai découvert ce que je souhaitais faire de mon existence! 

Amour, copines et cocktails, Numeriklivres dès décembre 2013


Ma nouvelle série romantique en 6 épisodes est publiée dès le mois de décembre 2013! Je suis heureuse de vous faire découvrir les aventures d'Emma et de Tania dans une comédie romantique qui, je l'espère, égaiera vos journées!

Petit résumé pour vous donner envie de découvrir la suite (enfin, je l'espère!):

Pourquoi ai-je toujours le chic pour me fourrer dans des situations impossibles ? Surtout en amour. Il faut dire que céder au charme de mon patron n’était peut-être pas la chose la plus maligne à faire. Surtout quand ledit patron vous jette comme un poisson pourri après une liaison torride. Heureusement, le magazine My Life m’envoie à Hawaï pour réaliser un reportage sur le Spring Break avec Tania, ma collègue au tempérament bien trempé. Et je compte bien prendre du recul en sirotant des cocktails face à l’océan. Miam ! Je ne vous ai pas dit ? J’ai reçu une lettre mystérieuse juste avant mon départ me conviant à un rendez-vous sur la plage de Kahaluu. Dans trois jours, je saurai qui est derrière tout ça. Mais trois jours, c’est long ! Surtout que mon patron débarque sur l’île et qu’il recommence son petit jeu de séduction.

Merci encore à vous et belles lectures!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Voici venu le temps du bilan 2017 !

Non, je ne suis pas morte contrairement à ce que pourrait laisser croire la date de mon dernier billet ! Je suis vraiment navrée d’avoir tant tardé à revenir sur le blog pour donner des nouvelles (comment ça vous n’attendiez pas mon retour avec impatience en dévorant des tonnes de cookies?). Et pourtant, il s’en est passé des belles choses en 2017...


Comme vous pourrez le constater, je n’ai pas arrêté d’écrire et j’ai travaillé dur pour poursuivre ce si beau - et difficile - chemin de l’édition. Par où commencer ? L’année 2017 est de loin la plus belle et la plus chargée que j’ai connue au niveau de l’édition. Récapitulons les beaux événements que j’ai eu la chance de vivre (peut-être que de les voir notés noir sur blanc m’aidera à réaliser la chance incroyable que j’ai eu) :
1) J’ai signé avec Milady/Bragelonne pour mon 4ème roman Mon cœur au bout d’un fil en 2016 pour une parution en mai 2017. Impossible de décrire la joie intense que j’ai ressenti. En effet, ce texte compte énormément…

"Le boom du livre érotique", Interview avec Christy Saubesty

Au début du mois d'octobre, j'ai contacté l'auteur Chrisyt Saubesty pour lui poser quelques questions autour du livre érotique pour mon article de presse (article que je posterai bientôt sur le blog). Voici l'intégralité de l'interview. Bonne lecture!

Cali : Qu’est-ce qui vous plaît dans l'écriture d'un récit érotique ?
Christy : Pour moi, écrire de l'érotisme, par scènes ou par chapitres entiers, dans le registre contemporain ou fantastique est un moyen de sortir des sentiers battus, des limites imposées par la société et de s'évader au-delà des tabous, de laisser de côté cette pudeur existentielle dans laquelle nous avons tous grandi. En tant que lectrice, j'ai ce même besoin d'évasion, cette même attente.
Cali : Comment expliquez-vous l’engouement actuel pour ce genre ? Qu'est-ce qui plaît ? Pourquoi tous les éditeurs lancent-ils des collections érotiques en ce moment ?
Christy : La littérature érotique ne date pas d'hier. Si le …

Le parcours du combattant de la fille célibataire

Passé vingt-cinq ans, nous les filles, on passe parfois des moments difficiles. Oui, nos grandes copines depuis quinze ans sont toutes… casées ! Horreur et damnation. Cet énoncé semble à première vue, inoffensif mais il cache des moments extrêmement humiliants. A chaque fois qu’on ose proposer une sortie, la grande copine dit invariablement : « attends, je dois regarder avec Jules si ça lui va/ s’il est d’accord/si ça ne l’embête pas. Suite à cette réponse, on a qu’une seule envie, demander si elle va toujours aux toilettes toute seule ou si elle demande à Jules l’autorisation. Mais si la dite copine vient quand même, elle passera la soirée à écrire à son chéri pour le rassurer, pour lui dire qu’elle ne boit pas trop, qu’il n’y a pas d’homme à moins de huit mètres et que la boite de nuit fermera avant deux heures du matin (ou plutôt qu’elle rentrera tôt en invoquant la fatigue, le manque de sommeil, son chat qui n’a pas mangé ou son Jules qui ne peut pas dormir si elle n’est pas à se…