Accéder au contenu principal

Bilan 2013 et bonne année 2014!




Coucou mes passionnés! Je tiens à vous souhaiter une merveilleuse année 2014 remplie de joie, de surprises, de bonheur et de belles lectures!

Merci mille fois à vous pour l'incroyable année que j'aie passée grâce à vous. Merci pour votre présence, pour vos encouragements et pour vos adorables mots envoyés par mail et sur Facebook. Vous êtes formidables!!!

Merci également à mes éditeurs pour leur confiance et leur travail acharné, vous êtes les meilleurs!

La fin de 2013 sonne l'heure du bilan, tadaaaam! Cette année a été riche en publications! Petit retour en arrière pour aborder 2014 dans la bonne humeur, en espérant que cette nouvelle année sera aussi belle, si ce n'est plus, que celle écoulée.


"Célibataire… encore, mais j’assume", recueil collectif  Pgcom Editions, février 2013


Dans ma nouvelle "Une rencontre improbable et rock’n’roll", je me penche cette fois-ci sur l'histoire d'Alice Leroy, une jeune femme un poil râleuse qui se retrouve à Sanary-sur-Mer, dans le sud, pour travailler dans un festival. Petit problème, elle déteste la musique! Et rien ne va se passer comme prévu...

Cette nouvelle est mon premier texte de commande ! Je jubile et en même temps… j’ai peur ! Des délais précis m’empêcheront-ils d’être créative, de prendre du plaisir ? Que nenni ! J’y vois une nouvelle expérience et me plonge avec plaisir dans cette nouvelle aventure qui me permet d’appréhender les méandres des relations hommes-femmes. Cette fois-ci, j’explore la rencontre d’un couple et m’attelle aux prémisses d’une histoire d’amour. J'adoooore!

Instants, recueil collectif des Editions Rouages, mars 2013


Ma nouvelle "Amour Branché d’une Fashion Victim" apparaît dans le recueil numérique.

Ce texte plonge dans la vie d’une jeune femme en plein doute. Mêlant le style de la chick lit, un ton léger,  à une écriture plus froide annonçant le drame final inéluctable, cette nouvelle mêle les deux genres littéraires pour créer un contraste servant l’histoire. 

Le titre possède un double sens. Non content d’évoquer la chick lit et la mode, il fait référence aux deux protagonistes de la nouvelle. 
La Fashion Victim, l’héroïne qui s’apprête à laisser partir l’homme de sa vie. Victime de la vie et victime d’un destin qui lui a arraché Alexandre. Elle s’apprête à lui rendre sa liberté et à le laisser partir.
L’Amour Branché, Alexandre, qui est en réalité branché à l’intubateur qui le maintient en vie après un grave accident.

C’est une première pour moi d’accepter cette rédaction qui est loin de mes codes habituels. Ici, je ne fais pas rire, j’amène le lecteur à ressentir de la peur, de la tristesse, de l’empathie et de la compassion en mêlant deux styles contraires. 

Choisie parmi plus de 350 autres textes, ce texte m’ouvre les portes du Salon du Livre de Paris 2013 puisque le livre y est présenté ! La ville Lumières, me voilà !

Mon Ex me colle à la peau, Editions Arttesia, mai 2013


« Mon Ex me colle la peau » est une comédie romantique qui évoque sur un ton humoristique le deuil d’une relation amoureuse, les difficultés liées au monde du travail et les rêves qu’il faut, tôt ou tard, penser à réaliser. 
Léane Dubois devient project coordinator chez Peps Event, une agence d’événementiel parisienne. Elle jubile avant de se rendre compte que les plannings Excel remplacent les fiestas et que les soirées d’entreprise de Nespresso se déroulent sans George Clooney… un job totalement dénué de sens à ses yeux. L’héroïne quitte Paris pour la Californie, et plus précisément Santa Barbara, petite ville au bord de l’océan, où elle devient chroniqueuse télé.

Sous les airs humoristiques du roman, des thèmes de société sont abordés : l’amour, la difficulté de se séparer d’une personne qu’on aime, l’importance de trouver sa voie dans la vie et l’espoir qu’il faut toujours garder dans un coin de son cœur. 

Ce projet revêt également une importance capitale à mes yeux. Il a été la confirmation que l’écriture romanesque faisait partie de moi, de ma vie. Grâce à ce livre, j’ai découvert un trésor. J’ai découvert ce que je souhaitais faire de mon existence! 

Amour, copines et cocktails, Numeriklivres dès décembre 2013


Ma nouvelle série romantique en 6 épisodes est publiée dès le mois de décembre 2013! Je suis heureuse de vous faire découvrir les aventures d'Emma et de Tania dans une comédie romantique qui, je l'espère, égaiera vos journées!

Petit résumé pour vous donner envie de découvrir la suite (enfin, je l'espère!):

Pourquoi ai-je toujours le chic pour me fourrer dans des situations impossibles ? Surtout en amour. Il faut dire que céder au charme de mon patron n’était peut-être pas la chose la plus maligne à faire. Surtout quand ledit patron vous jette comme un poisson pourri après une liaison torride. Heureusement, le magazine My Life m’envoie à Hawaï pour réaliser un reportage sur le Spring Break avec Tania, ma collègue au tempérament bien trempé. Et je compte bien prendre du recul en sirotant des cocktails face à l’océan. Miam ! Je ne vous ai pas dit ? J’ai reçu une lettre mystérieuse juste avant mon départ me conviant à un rendez-vous sur la plage de Kahaluu. Dans trois jours, je saurai qui est derrière tout ça. Mais trois jours, c’est long ! Surtout que mon patron débarque sur l’île et qu’il recommence son petit jeu de séduction.

Merci encore à vous et belles lectures!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bilan 2018 : merci et vive 2019 !

Avant de vous faire mon petit bilan de l’année écoulée, je profite de ce billet pour vous souhaiter une merveilleuse année 2019 ! Et vous dire que, grâce à vous, ces douze mois écoulés de 2018 ont été magnifiques. Vous m’avez fait vivre des moments juste inoubliables ! En y pensant, j’ai encore des étoiles dans les yeux alors merci mille fois à vous de me suivre et de me lire.





Après 2017, je ne pensais pas revivre une année aussi riche et belle au niveau des publications et bien, je me trompais, 2018 a été encore plus rempli (ça rime avec youpi) !


Les trois premiers mois de l’année, j’ai travaillé comme une folle sur les corrections éditoriales de « Bons baisers de Californie », de « Bye bye Paris » et de « You & I ». Les trois sorties se sont suivies de près et j’ai donc mis les bouchées double pour rendre les textes à temps (comme je commençais également un nouveau job, j’avais la tête dans le guidon) !  Au niveau des publications, il y a donc eu « Bons baisers de Californie » en m…

Deuxième chance, pourquoi pas!

COUPLE • Faut-il laisser une seconde chance aux mecs qui se sont joués de vous?
Quatre étudiantes répondent à cette grande question. Les avis sont partagés. Ont-ils droit à une deuxième chance, ces hommes qui vous ont fait souffrir? Oui, non, les avis divergent. Héraclite, philosophe de l’Antiquité, disait déjà au VIe siècle avant J.-C.: «On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve.» Pourtant, les filles interrogées ne sont pas toutes du même avis. «Je suis une grande adepte de la seconde chance», avoue Cyrielle, étudiante en communication. A 17 ans, la jeune fille flirte allègrement avec un étudiant de sa classe avant d’apprendre que son amoureux est casé depuis plusieurs années. «Pendant deux ans, il a essayé de revenir périodiquement», relate Cyrielle. Lorsque j’ai eu 19 ans, je lui ai donné une seconde chance et je suis allée boire un verre avec lui.» Malheureusement, le jeune homme continuait son petit jeu et fréquentait d’autres étudiantes. «J’ai beau me dire que je ne…

L’ordi de la discorde!

Mon ordinateur est l’objet de toutes les discordes familiales depuis près de 4 ans maintenant. Acheté sur les conseils de ma mère (oui, je sais, fatale erreur pensez-vous), je l’utilise depuis mon entrée à l’université. Tout d’abord, c’est le clavier qui ne marche pas. Retour à la fabrique pour examen. Trois semaines plus tard, je récupère mon bien. Toute heureuse de pouvoir enfin me mettre à rédiger sur mon nouveau joujou, je constate avec désolation que la batterie est HS. Au bord de la crise de nerf, je vois mon ordinateur chéri, baptisé Gérard,repartir lâchement loin de moi. Une fois les petites tracasseries du début passées (le début d’une histoire d’amour est toujours difficile), je commence à m’attacher à mon petit outil technologique - que je surnomme Gégé désormais- lorsque celui-ci commence à faire un bruit d’enfer. Oui, comme les avions qui décollent de Paris CDG. Je commence à me résigner et à penser à le remplacer… en plein dans ma réflexion (comment pourrais-je le laisse…